Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 15:41

Après une dizaine d'années dans les oubliettes suite aux problèmes que l'on sait, selon l'expression consacrée chère à Laurent Petit, le retour du Mickey l'ange, donc, sur Youtube et ci-dessous les liens pour y accéder en cliquant sur les images.

Mickey00    00 - Introduction bonus "Masculin - Féminin" Jean Luc Godard 1966

La version courte

 
Mickey01

 01 - Le stupéfiant trucage

Mickey02

 02 - Des Mickey partout

Mickey03

  03- La vie et l'oeuvre de Michel Ange

Mickey04

04- Conclusions (Le chateau de Versailles

La version longue

Mickey0505- La face cachée de Mickey

Mickey06 06- Io, mythologie

Mickey0707- Des io partout 

Mickey08 08- L'apprentissage de Michel Ange  

Mickey09-copie-1.jpg09- La Chapelle Sixtine 

Mickey1010- La Basilique Saint Pierre de Rome

Mickey11 11- L'inconscient cosmique

Mickey000

000- Bonus - 2001, l'odyssée de l'espace

 

  ...

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 19:05

Ca a plutôt très mal commencé le 1° avril avec la conférence sur l'angélus pas très au point et moi non plus qui fait n'importe quoi n'importe comment qui passe à travers l'essentiel à toucher le fond du fond de mes illusions éperdues mais c'est comme à la piscine, après ça finit toujours par remonter à la surface...

Et pendant la déroute, les affaires continuent et vice versa. La joie des retrouvailles avec mes vieux camarades de jeu à Lille de l'éphèmère 8° compagnie à la suite du 8° ciel dans une vie antérieure. 15 jours dans le nord officiellement avec Amalgamix chez Métalu qui sort des clous à Saint Sauveur, à y faire le touriste pour l'essentiel ici comme ailleurs et les souvenirs qui me tombent dessus en avalanche...

D'abord les soirées avec les anciens combattants chez Pico et le lendemain chez Barbara, Saindoux et La rue de l'église qui se répètent mais aussi une parodie improvisée des Reprises de tête, avec Jean Benoit dans le rôle de Vincent, de la pure private joke et quelques jours plus tard Vincent m'a dit qu'il avait regardé toutes les vidéos que j'ai posté sur Youtube depuis le début de l'année, 136 à ce jour, même tout Landry qu'il ne connait pas, alors ne serait-ce que pour lui, je vais continuer à accumuler les vidéos obscures, dont le son est vraiment pourri m'a dit Stéphane mais mes oreilles aussi alors je ne peux m'en rendre compte vraiment personnellement ça ne me gène pas mais ma vue baisse aussi et ça me gène davantage...

 

01-Emmène moi danser ce soir
01-Emmene moi
02-Elle est d'ailleurs
02-Elle est d'ailleurs
03-Le karaté c'est l'amitié

03-Karaté
04-Le chien abandonné
04-Le chien

05-Le rap
05-Rap

06-Rappel des enfants

06-Rappel enfants

Spécial Vincent RDT
Pendant l'été 1996, quelques jours avant de partir à Aurillac présenter Mickey l'ange et son nombre avec Laurent Petit qui allait interprêter le spectacle et moi qui devait accueillir les spectateurs, je tombe sur lui, Vincent, à Lille, alors qu'il était censé être avec les Sang-cailloux quelquepart dans le sud de la France. Il venait de les quitter définitivement alors je lui ai proposé de me remplacer et nous sommes partis tous les 3 comme ça.

Avant de quitter Lille, nous sommes repassés chez lui parce qu'il avait oublié quelque chose et là on tombe sur Pico qui habitait le même immeuble, qui nous a regardé partir sans lui et je me souviens avoir trouvé ça bien dommage et vaguement étrange. Pico et Vincent, c'était et c'est encore 15 ans plus tard  "Les reprises de tête", un duo improbable qui chante plutôt très mal qui déraille des tubes un peu à la manière des Deschiens mais version cramé du Pas-de-Calais et ils n'aiment pas être comparés aux Deschiens mais je les ai toujours adoré depuis la 1° fois où je les ai croisé, en 1° partie d'un concert de punks dans un squatt, ça devait être en 94...

Donc Mickey l'ange à Aurillac en 96, le bouche à oreilles qui a trop bien marché, et je me souviens surtout des enfants du cirque Rasposo, nos voisins du parc qui devaient avoir 8/10 ans à l'époque qui nous faisaient de la pub enthousiaste et qui revenaient voir notre spectacle entre 3 et 5 fois par jour et aussi l'acrobate perchée sur son portique qui à la fin de son spectacle alors que quelques centaines de spectateurs l'applaudissaient finissait par dire "Allez voir Mickey l'ange, c'est génial !"

Donc ça a tourné tout seul jusqu'en 2001 mais je me suis rapidement fait remplacer par Pico, parce qu'en tant qu'auteur je n'avais rien d'autre à faire que d'aller voir les spectacles des autres compagnies et de la mauvaise conscience de gagner trop bien ma vie à faire le touriste permanent, déjà. La 1° fois où Pico y est allé sans que j'y sois, c'était à Cognac en septembre 97 et il a un peu trop abusé du Schweppes/Cognac généreusement offert alors il a réussi à gerber sur la table de l'organisateur où il y avait aussi Philippe Genty et Michel Crespin, le pape du théâtre de rue. Un vrai coup de génie involontaire et le début d'un genre de légende, underground...


Depuis il en a fait bien d'autres dont le monsieur Tizot dans "Bienvenue chez les Ch'tis", alors ma mère en est toute fière, que je connaisse un gars qui a joué dans le plus gros succès de l'histoire du cinéma français, même si c'était un tout petit rôle...

Et puis le dernier week end à Lille pendant l'opération à Saint Sauveur, le nouveau complexe artistique et culturel de la ville, El Rotringo qui passait par là me demande de reprendre Mickey pour une expo qui débute en octobre alors j'en ai parlé à Laurent Petit qui était sur la même opération et on s'est mis d'accord sur le fait que oui, ce serait bien qu'il y en ait une trace, de ce spectacle qui faisait plaisir à voir et à entendre, mais ce sera en vidéo pour l'expo puis sur internet et puis voilà...

El Rotringo 
C'
est la première personne que j'ai rencontré en vrai quand j'ai commencé à faire du mail art (l'opération "bises-art") et des fanzines (L'art évolution, l'étang moderne...) en 88/89. En 90 ou 91, il m'a invité à peindre pendant le concert qu'il donnait à l'Aéronef avec son groupe de rock'n roll "Les Watchmen " et c'est peu de temps après que j'ai été invité à repeindre le bar de l'Aéronef, puis d'autres parties du bâtiment plus tard et c'est encore à l'Aéronef en 95 que j'ai personnellement présenté le projet Mickey l'ange pour la dernière fois et c'est plus ou moins à ce moment là que j'ai rencontré Laurent Petit qui a pris le relai pour la suite de mes aventures de Mickey au 8° ciel.

Et c'est Rotringo qui avait mis en page notre petite plaquette promotionnelle avec Mickey l'ange et Les Reprises de tête dedans et c'est encore lui qui m'a mis le seul coup de boule que j'ai reçu de ma vie alors c'est une longue histoire avec lui, il est comme mon grand frère ou mon père spirituel et donc en quelque sorte le grand-père de toute la famille alors j'ai trouvé ça tout à fait dans la lignée des coïncidences extra-ordinaires que ce soit lui qui fasse que c'est comme ça que ça s'est passé, que je me mette à rediscuter d'affaires à faire avec Laurent... 

Et donc du retour de nostalgie avec  les Reprises de tête, Vincent le chanteur et Pico le guitariste qui ont été mes doublures de remplacement à mes débuts dans le spectacle puis d'autres sont venus s'y ajouter, les 2 Violons Profonds, puis Gérald et bien d'autres avec qui je m'amusais trop bien avant que ça ne parte en sucette au 8° ciel lié à la Malterie, il y a juste 10 ans, à la toute fin des années 90.

Violons Profonds, filmés à Apt fin 2009 dans le cadre du cabaret "Trash et Tradition", du hard rock en français, avec Paulo au violoncelle électrique et Jean Benoit au chant, qui tourne depuis 98, à la suite du carnaval de Tournai chez les belges où ce spectacle musical a été créé.

 

Antisocial
Violons-Antisocial

Fumée sur l'eau (Smoke on the water)
Violons-Fumée
Je t'aime encore (Still loving you)

Violons-Je t'aime encore


Et d'autres vidéos des 2 soirées de retrouvailles ci-dessous en attendant d'autres extraits du cabaret Trash et Tradition filmé fin 2009 à Apt et j'ai commencé à numériser une soirée spéciale Reprise de tête au Prato d'il y a plus de 12 ans... Pico avait encore des cheveux au-dessus de la tête et ceux de Jean Benoit lui descendaient dans le milieu du dos... De la vieille vidéo pas numérique qui bave avec le son fatalement encore plus pourri que d'habitude, mais bon...

- En attendant, un 1° jet de Beatles en français dont la traduction date de 2003, que Pico avait chanté à Orléans pour mes 40 ans, et qui ne fait donc pas partie de la rue de l'église. Les paroles sont inaudibles et le son saute parce que j'ai recopié sur la K7 déjà enregistrée la veille alors c'est de pire en pire mais je persiste à penser que ce n'est vraiment pas très grave. Le texte ci-dessous quand même, en bas de page:

 

"Elle aime le rugby"

Elle aime le rugby

 

- Du Beatles de la rue de l'église qui ont été zappés du concert à Tiznit, au piano chez Barbara. "Tous ensemble" dont les paroles ont changé depuis le concert à Apt, mais elles ont encore changé depuis. Et "Je suis fou, elle est partie" que j'aime beaucoup personnellement. Et 2 autres en passant "Certaines choses" et "Parce que" que j'aime beaucoup aussi, au piano chez Barbara et encore 2 autres à la guitare chez Pico...

 

"Tous ensemble"  

Tous ensemble (piano)

"Je suis fou, elle est partie"  

Je suis fou (piano) 
"Certaines choses"

Certaines choses 

"Parce que"...  

Parce que (piano)

"Parce que" (à la guitare)

Parce que (guitare) 

"Je suis fou, elle est partie" (à la guitare)

Je suis fou (guitare) 

 

- Une de Jean Michel Saindoux que je n'avais pas encore eu l'occasion de filmer:

 

"Volutes"

Volutes 

 

et Jean Benoit qui chante de la mobylette, sur laquelle je fais de la figuration involontaire:

 

"Je veux voir une mobylette"

 Je veux voir une mobylette

 

Elle aime le rugby (Eleanor Rigby)

 

Ah pense à tous les gens solitaires

Ah pense à tous les gens solitaires

 

Elle aime le rugby

Ramasse le riz dans le stade quand le match est fini

Comme dans un rêve

Elle est à la f'nêtre

Sur son visage elle regarde dans la glace de l'armoire

Mais pour quoi faire ?

 

Tous les gens solitaires

Mais d'où est-ce qu'ils arrivent ?

Tous les gens solitaires

Mais où est-ce qu'ils habitent ?

 

Le prof de rugby

Prononce un speech dans la foule et personne ne l'écoute

Les gens s'en foutent

Regarde-le faire

Quand il est seul et répare ses chaussures dans le noir

A quoi ça sert ?

 

Tous les gens solitaires

Mais d'où est-ce qu'ils arrivent ?

Tous les gens solitaires

Mais où est-ce qu'ils habitent ?

 

Ah pense à tous les gens solitaires

Ah pense à tous les gens solitaires

 

Elle aime le rugby

Morte dans le stade écrasée par la foule en délire

Personn' ne l'a vue

Le prof de rugby,

Frotte la poussière de ses mains et s'éloigne du cimetière

Il est tout seul.

 

Tous les gens solitaires

Mais d'où est-ce qu'ils arrivent ?

Tous les gens solitaires

Mais où est-ce qu'ils habitent ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 20:01

En 1988, je me suis rebaptisé "troupe folklorique hilare moderne" et j'ai commencé à éditer des petits fanzines photocopiés ("l'art évolution en 50 épisodes") Le 8° épisode de cette série avait pour titre "Mickey l'ange" et le chiffre 8 étant dans mes considérations de l'époque un infini en érection, ce n'était qu'un début.

En 1992, j'ai commencé à rechercher de la documentation sur les liens entre Mickey Mouse et Mickey l'ange et j'en ai trouvé beaucoup, dans le sillage de la pansémiotique et des travaux de Daniel Daligand, et ce jusqu'en 1995.

En 1996, mes recherches ont donné naissance à un petit spectacle forain qui a tourné dans le milieu du théâtre de rue, en association avec Laurent Petit (comédien), au sein du 8° ciel qui a été dissous le 31 décembre 1999 et le spectacle s'est arrêté d'un commun accord un peu plus tard, en 2001 et c'était la fin.

Ci dessous un autre Mickey l'ange que je n'ai découvert qu'en cours de route mais qui est antérieur à mes travaux. C'est un roman de Geneviève Dormann réédité à plusieurs reprises, qui recoupe dans sa thèmatique assez bien mes propres considérations pataphysiques et ou pansémiotiques. J'en possède 4 éditions...

 

 

C'est de l'histoire ancienne, j'y ai passé 10 ans et ça m'a permis de devenir intermittent après quelques années passées au RMI mais je n'en dirai pas plus pour le moment.

3 images de l'érotisme et Geneviève Dormann pour le moment

 

Partager cet article
Repost0